Comment bien installer son moteur électrique bateau ?


Espace / dimanche, février 10th, 2019

La puissance du moteur électrique ne peut être exploitée à l’optimum si l’installation n’est pas prise en charge comme il le faut. Quelques instructions sont à transmettre pour ce faire, car il y des moteurs électrique à installer sur l’arcasse, sur la proue, etc.

Un petit rappel non négligeable

Depuis l’apparition des nouvelles générations de moteurs électriques bateau, les installations ne sont plus très compliquées même pour un profane. Cependant, il est indispensable d’avoir une notion en électrotechnique si on se prépare pour un voyage plus ou moins durable, afin de bien installer le moteur électrique. La théorie de 1CV équivalent thermique = 0,750kW en moteur électrique n’est pas utilisable naïvement au risque de tomber dans des erreurs mortelles.

Il s’agit aussi de rappeler qu’il existe différents types de moteurs électriques selon l’usage, à savoir le moteur électrique à la traine, le moteur hors-bord, etc. Il existe aujourd’hui de moteurs électriques qui fournissent jusqu’à 30Kw à l’arbre équivalents à 100CV en thermique. En tout cas, bien choisir le moteur électrique selon les besoins d’usage et selon la capacité financière est la meilleure.

A consulter : Ce blog informatif

Les différents points possibles pour l’installation du moteur électrique bateau

Que le moteur électrique soit installé en arrière, à l’arcasse ou à la poupe selon le terme courant, ou bien à l’avant ou sur le moteur, il faut suivre les étapes à la lettre pour éviter les mauvaises surprises.

L’installation sur l’arcasse

Il y a des moteurs électriques typiquement conçus pour être installés à la poupe. Possiblement, l’installation peut venir pour renforcer un éventuel moteur hors-bord thermique, et donc faire en sorte de ne pas compromettre les usages. Il exister des pinces prévus pour la fixation du moteur électrique à la poupe. Vérifier que le centre de l’hélice est plongé jusqu’à plus de 25 cm sous l’eau. C’est l’idéal.

L’installation sur la proue ou à l’avant

A noter que c’est plus pratique pour les bateaux avec une plateforme surélevée, du genre bateau de pêche. Il faut bien choisir le support de montage sans avoir à percer la coque du bateau. A noter qu’il peut y avoir et déjà un moteur principal. Le montage du moteur électrique doit être droit de manière à le replier facilement sur la plateforme après usage. L’hélice du moteur électrique doit être plongé jusqu’à 12 cm ou 30 cm sous l’eau pour un bon fonctionnement, ainsi pour prévoir l’arrivée des vagues.

A prendre en compte aussi : Où louer un détecteur de métaux ?

L’installation du moteur électrique sur le moteur principal

Il s’agit ici d’un bateau pour la pêche ou l’on parle de moteur électrique à la traine. Le présent conseil est adressé expressément à celui qui a un bateau de pêche dont la coque est en V nommée carène cathédrale. S’il s’agit d’un voilier ou d’un bateau à plateforme quelconque, ce type d’installation n’est pas très indiqué. En effet, il faut repérer la plaque anti cavitation normalement placée au-dessus de l’hélice du moteur principal. Il s’agit de fixer le support de fixation du moteur électrique sur le dessus de ladite plaque.

D’autres conseils sont livrables si le navigateur veut installer un moteur électrique destiné à l’arcasse c’est à l’arrière sur la proue c’est-à-dire à l’avant. Les dernières technologies permettent plusieurs options quel que soit le type de bateau et de moteur électrique.

Regarder cette page