Comment choisir ses skis nautiques ?

Que vous soyez un expérimenté ou un débutant, la pratique du ski nautique en tant que sport nécessite l’utilisation d’équipements adéquats. Ainsi, au moment de passer à la pratique, il convient de choisir les équipements idéals pour afin d’avoir une meilleure expérience. Il existe une panoplie d’offres sur le marché. Il n’est donc pas rare que vous vous retrouviez dans un embarras de choix. Il faut faire preuve de tact pour reconnaître aisément les vrais équipements. Vous découvrirez ici les critères à prendre en compte au moment d’opérer votre choix.

Le critère du niveau

Le ski nautique comprend 4 disciplines : les figures, le slalom, le saut et le combiné. En fonction de la discipline et du niveau de l’exercice que vous vous apprêtez à exécuter, vous devez déterminer le bon ski nautique. L’intérêt ici est de vous faciliter la tâche dans la pratique de l’activité. En effet, faire un mauvais choix vous compliquerait sérieusement la tâche dans la mesure où à chaque discipline correspond l’utilisation d’un équipement précis.

De même, votre niveau est un critère important. De façon générale, on distingue 3 niveaux de maîtrise que sont : le niveau débutant, le niveau pratiquant intermédiaire et le niveau professionnel. Si vous êtes débutant, vous devez opter pour des skis basiques qui vous offriront un bon équilibre. Les modèles les plus minces et fins sont ceux qui conviennent aux pratiquants d’un niveau intermédiaire. Les professionnels quant à eux ont une liberté d’action.

Déterminer les figures à réaliser

Une fois que vous vous êtes situé dans l’un des trois niveaux de maîtrise, vous devez choisir la discipline dans laquelle vous comptez vous exercer. Comme indiqué précédemment, si vous êtes un débutant vous devez enfiler des skis de conception basique et travailler en premier sur votre équilibre. Faites donc des parcours simples. Par contre si vous êtes un pratiquant professionnel, plusieurs options s’offrent à vous parmi les 4 disciplines que comprend le ski nautique.

Si vous êtes un amateur de vitesse, et avez un bon équilibre sur l’eau, alors vous pourrez opter pour des skis de slalom. Par contre si vous cherchez à réaliser des sauts, optez pour des skis de saut qui vous permettront d’effectuer des sauts avec aisance et finesse. Quant à la dernière discipline qu’est celle des figures, il faut préférer dans ce cas l’utilisation de ski de figures pour réaliser avec brio des figures acrobatiques inouïes.

La taille du ski

Après avoir déterminé la discipline, vous devez penser à la taille de votre ski nautique. Ce choix doit être opéré en fonction de votre poids. Cela pour vous assurer un meilleur confort et une pleine expérience. Si vous n’avez pas un coach pour aider dans cette tâche, il existe quelques correspondances standards sur lesquelles vous pourrez toutefois vous appuyer pour identifier la bonne taille de ski.

Si vous êtes un adulte d’un poids compris entre 50 et 70 kilogrammes, un ski de taille allant de 160 à 168 centimètres vous conviendrait. De même, si votre poids est compris entre 70 et 90 kilogrammes, le choix de ski de taille 168 à 175 centimètres est l’idéal. Et si votre poids excède 90 kilogrammes, une paire de skis d’une taille supérieure à 178 centimètres est conseillée. Une fois cette checklist conçue, partez à la quête du bon ski.

A lire également : Trouver un bon GPS pour sa moto.