Différence entre un oscilloscope analogique et un oscilloscope numérique !


Espace / mardi, août 7th, 2018

On a connu les ampèremètres, les voltmètres, les multimètres et maintenant, il y a les oscilloscopes. Ce sont des instruments qui servent à visualiser ou à observer depuis un écran un signal électrique ou des tensions électriques qui ont été transformées par un convertisseur adapté ou par un capteur. La courbe visualisée sur un oscilloscope s’appelle oscillogramme. Il y a en tous deux sortes d’oscilloscope : analogique et numérique. La différence principale entre ces deux instruments de mesure est leurs fréquences d’usage, car un oscilloscope analogique est moins utilisé qu’un oscilloscope numérique. À part cette spécificité, il y a des critères qui les différencient grandement et qui ont par la suite causé la disparition petit à petit des oscilloscopes analogiques.

La capacité des deux appareils.

La première différence qu’on peut constater chez un oscilloscope analogique et un oscilloscope numérique est leur capacité d’observation ainsi que leurs fonctionnalités supplémentaires. Un oscilloscope analogique ne permet d’observer que les tensions périodiques alors qu’un oscillateur numérique est capable d’aller plus loin. Il est capable de visualiser et de numériser les signaux grâce à un convecteur analogique-numérique. Cet appareil possède des mémoires pour le stockage des signaux et l’enregistrement de ces derniers sur une clé USB ou un ordinateur. Il dispose également de système d’analyse et de traitement qui permet de mesurer les caractéristiques des signaux et d’obtenir le spectre du signal pour l’étude des fonctionnalités analogiques. Il possède plusieurs filtres performants pour améliorer la visibilité des détails plus un écran à cristaux liquides pour économiser l’énergie utilisée et pour faciliter le transport et l’installation de l’instrument, car la particularité de l’écran allège l’appareil.

à Lire par là : Douleurs de dos, faut-il un matelas mémoire de forme ?

Maniabilité et domaine d’action d’un oscilloscope analogique et numérique.

À part les caractéristiques de ces deux oscilloscopes, on peut également constater une grande différence au niveau de leur maniabilité et des avantages qu’ils pourront procurer à leur utilisateur. Un oscillateur analogique propose des informations et une utilisation pédagogique simple alors qu’un modèle numérique est plus compliqué à assimiler. On ne pourra visualiser correctement un signal si on ne maîtrise pas l’appareil de mesure et la complexité des oscilloscopes numériques ne rend pas la tâche facile à la personne qui l’utilise. Par contre, bien que cet appareil soit complexe, il couvre tous les besoins recherchés chez un oscillateur analogique plus quelques compléments très utiles comme la numérisation et l’enregistrement des signaux, la mesure des caractéristiques… On peut donc dire que l’oscilloscope numérique est complexe, mais très pratique et l’oscilloscope analogique est facile à utiliser, mais limiter sur les domaines d’actions. Le prix des oscilloscopes. Vu que ce sont des appareils commercialisés, le prix est donc un des critères majeurs qui pourra les différencier également. Ces oscilloscopes sont disponibles généralement en ligne. Suivant la logique commerciale et la préférence des usagers, on peut dire que c’est l’oscilloscope numérique qui est le plus demandé. Cette situation impacte sur son prix, car si les modèles analogiques ne dépassent pas les 250 €, les modèles numériques tournent aux alentours de 500 € voir même plus.

Sources : https://votre-oscilloscope.info/