Comment fonctionne un purificateur d’air ?


Shopping / samedi, mai 5th, 2018

Un purificateur d’air nettoie l’air dans une pièce et élimine les particules polluantes qui s’y trouvent. Cet appareil est divisé en deux catégories dont les purificateurs d’air actifs et les purificateurs d’air passifs. Les purificateurs d’air actifs sont les purificateurs qui attirent l’air de la pièce vers l’intérieur de l’appareil. L’air suit après un schéma de purification qui dépend de l’appareil choisit. Pour mieux bloquer les agents polluants, les purificateurs doivent contenir un outil de filtration, mais il y a également des purificateurs qui agissent à l’extérieur de l’appareil. 

Purification de l’air par filtration. 

La purification peut se faire par le filtre HEPA ou Hight Efficiency Particulate Air. C’est un filtre utilisé dans le domaine médical. Il est doté de fin tissage pour retenir les poussières, les pollens, les agents allergènes et microbiens. L’air dans la pièce est attiré par l’appareil et passe par le filtre qui bloque tous les résidus polluants. L’air purifié sors de l’autre côté de l’appareil afin d’être expulsé dans la pièce. C’est le premier purificateur recommandé pour un foyer normal. 

A lire aussi : Combien coute un kayak gonflable ?

Purification de l’air par du charbon actif. 

Pour ce procédé, l’appareil doit contenir des billes de charbon actif pour élimer les gaz toxiques. Le charbon agit sur la décomposition de l’ozone. Aucune odeur désagréable ne se fera sentir lors de son utilisation. Comme pour les filtres HEMA, les billes de charbon actif se mettent en avant-poste pour réceptionner l’air contaminer puis une fois purifié, il est expulsé dans la pièce.

Purification d’air par filtre photocatalytique. 

Cet appareil a besoin de filtre de dioxyde de titane et d’une lampe ultra-violette. La lampe est nécessaire pour détruire les particules polluantes et le filtre en dioxyde de titane réceptionne les particules. Une fois brûlées par la lampe ultra-violette, les particules nocives sont transformées en vapeur. La lampe détruit 97 % des germes, des bactéries et des autres particules polluantes. 

Les purificateurs d’air par plasma. 

Très peu de fabricants proposent ce type de purificateur, car il est un peu trop élaboré. Il est utilisé dans les milieux hospitaliers et médicaux. Il consomme très peu d’énergie et agit sur l’air pollué en le transformant en plasma. Les particules ainsi figées sont détruites automatiquement sous cette forme. 

A voir aussi : cet article sur le sujet

Les purificateurs d’air par combustion. 

L’appareil contient un ventilateur qui attire l’air pollué et les dépose sur une plateforme en céramique. Une fois les particules polluantes bien aspirées, l’appareil les détruisent en augmentant la température. La température peut atteindre les 200 ° C donc 99.97% des résidus sont totalement anéantis. 

Les purificateurs d’air passifs. 

Ce sont les purificateurs d’air qui ne filtrent que l’air à côté de l’appareil. Ils ne possèdent pas d’outil de filtration. Ce sont généralement les purificateurs ioniseurs qui sont appelés purificateur passif toutefois, on peut trouver également un purificateur passif qui agit seulement sur le sens de l’odorat. Le site mon-purificateur-d-air.com est également un très bon moyen de comparer les différents purificateurs d’air. C’est la purification de l’air par l’intermédiaire d’oxygène actif. L’appareil scanne la pièce et libère les oxygènes actifs pour éliminer tous les mauvaises odeurs détectées. Les oxygènes sont expulsés du purificateur après détection des agents désagréables.