Peut-on vivre dans une maison container ?


Shopping / jeudi, février 15th, 2018

Si vous avez l’attention d’acheter un container, de le poser dans votre jardin et d’y vivre, cela va être difficile que vous vous y restiez longtemps. Du fait de sa structure métallique, en hiver, l’intérieur d’un container est une glacière et en été c’est un four. Pour pouvoir transformer en maison le container, il faut prévoir quelques travaux sur celui-ci.

Rendre sain le container

Dans un premier temps il faut se renseigner sur les utilisations du container durant sa vie. En particulier Si le plancher est en bois. Le bois s’imprégnant facilement, si le container a servi au transport de produits dangereux, il peut être toxique. Même dans le cas de transports de marchandises anodines, l’utilisation de d’insecticide et de produits de fumigations pour tuer insectes et parasites peut rendre un plancher de bois toxique.

Isolation thermique

Même si un container est étanche, pour que la maison container puisse braver les aléas climatiques avec sa structure de tôle en acier, elle lui faut une isolation. Afin de ne pas perdre de cm², il est préférable d’opter pour une isolation extérieure. Cela aura aussi pour effet de donner un aspect plus contemporain à la maison container.

Faire du neuf avec du vieux

Une maison container est facile à réaliser puisque le gros œuvre consiste à créer les fondations pour poser les assemblages, cela peut se faire sur des pilotis de béton. Il n’y a aucun mur à construire, ni de toit à créer. Les portes et fenêtres ne sont pas difficiles à réaliser. Le seul travail difficile consiste au découpage, assemblage et soudage des containers.

La durée de construction d’une maison container est bien plus courte que pour une maison classique. Une maison container peut être réalisé en 3 mois.

à Voir par là : Comment faire durer ma table de ping pong ?

Les inconvénients d’une maison container

Un éloignement par rapport au lieu d’approvisionnement en containers alourdira le budget de construction car il faudra les amener sur le terrain. De plus la mise en place sur site pourra nécessiter la sollicitation d’engins spéciaux pour lever et placer les cubes.

Les dimensions normalisées peuvent jouer en défaveur du concepteur s’il ne maitrise pas trop le plan de son habitation. Des découpes seront surement nécessaires pour éviter que la maison container ressembler à un chantier.

Du fait de sa forme, construire une maison container oblige le propriétaire à s’enquérir du plan local d’urbanisme du lieu de construction. Des contraintes d’intégration dans l’environnement urbain pourront obliger le constructeur à habiller la maison container. Cela nécessite de la créativité ou l’appel à des designers pour faire accepter au voisinage la proximité de la maison container.

Par défaut une maison container a un toit plat. L’avantage du toit plat est qu’il procure une surface non négligeable en terrasse. Toutefois si le règlement d’urbanisme de la ville impose une toiture en pente, le propriétaire devra engager des dépenses supplémentaires.

Il est difficile de se passer de prestataire pour les tâches administratives lié à la création de la maison container et la mise en conformité aux normes de construction.

Sources : https://maison-container.info/