Que peut-on faire avec un poste à souder ?


Shopping / samedi, décembre 22nd, 2018

Vous savez ce que c’est qu’un poste à souder ? Vous en avez un ? Mais qu’est-ce que vous en faites ? Le poste à souder ne sert pas uniquement à souder du métal même si c’est sa fonction première et principale. Il possède des potentialités énormes que vous pourrez exploiter si les connaissez. N’hésitez donc pas à lire cet article afin d’explorer toutes les possibilités qu’offre un poste à souder.

La mobilité du poste à souder

Contrairement aux équipements industriels dont la taille et les raccordements ne sont pas favorable au déplacement, un poste de soudure est à priori mobile. Il peut donc être déplacé d’un lieu de travail à un autre. De cette façon, vous pouvez l’emmener sur tous vos chantiers si vous en avez besoin pour des soudures surplaces.

Dans ses déplacements, il est à noter que le poste de soudure traine avec lui tout un ensemble d’autres équipements dont vous aurez besoin. N’oubliez donc pas de prendre le nécessaire avec vous quand vous vous déplacerez avec votre poste de soudure. Il s’agit essentiellement des bouteilles de gaz ou du groupe électrogène, c’est selon le cas.

La soudure ou la brasure

De façon générale, ce sont les deux types d’usage qu’on peut réaliser avec un poste à souder. Vous pouvez réaliser l’une ou l’autre des deux opérations avec un poste à souder, même si chacune d’elles nécessite un poste à souder spécifique.

Dans le cas du brasage, vous pouvez fondre l’étain, le plomb et le zinc dont les températures de fusion sont respectivement de 232, 327 et 419 degré. L’opération peut être réalisée soit avec un fer à souder, soit avec un chalumeau.

Aussi, le brasage est possible sur l’aluminium, l’argent, l’or, le cuivre, et l’acier si vous employez un soudage au chalumeau. Ici, les températures sont comprises entre 660 et 1300 degré. Il faut noter qu’avec le même matériel, vous pouvez réaliser du soudage sur les mêmes métaux.

Par contre, si vous utilisez un poste de soudure à l’arc, vous pouvez réaliser du soudage sur l’aluminium, le cuivre, l’acier, le nickel, le fer, le palladium et le platine. Les températures de fusion sont comprises entre 1000 et 2000 degré.

Venez lire ce dossier sur le masque de soudure pour que vous en sachiez plus.

à Voir aussi : Quelles marques choisir pour une bonne colonne de douche ? Grohe ou Castorama

Les différents types de soudure

Il existe essentiellement 3 types de soudure, mais je suis sûr que vous le savez déjà. Chaque type de soudure sert particulièrement à une tâche, comme vous avez dû le comprendre dans le paragraphe précédent. Nous allons développer dans celui-ci l’alimentation et la température maximale de chacun d’eux afin que vous puissiez encadrer vos utilisations.

Le fer à souder ou la station de soudage ne doivent pas être utilisés si la température de fusion du métal est supérieure à 500 degré. Ils sont alimentés à l’énergie électrique et ne nécessitent pas de protection particulière.

La lampe à souder et le chalumeau oxygène-acétylène sont alimentés au gaz et peuvent traiter des métaux dont la température de fusion est inférieure à 3000 degré.

Quant au poste à souder à l’arc, au MIG MAG, au TIG ou au poste inverter, ils peuvent être alimentés au courant électrique ou au groupe électrogène et peuvent être utilisé pour des températures allant dans l’ordre de 25000 degré.